Freemoos roule avec un premier tour

picture1

Pour dupliquer son modèle en province et en Europe, le distributeur de vélos électriques lève 1,2 M€, dont une partie en OC, auprès de CM-CIC Capital Privé qui s’octroie une participation d’environ 40 %.

Freemoos partage son guidon avec un partenaire financier. Fondé en 2008 par Thierry Braun et ses associés Frédéric Dumas et Serge Claverie, tous deux arrivés en 2011 pour l’ouverture du premier concept store, ce distributeur de vélos à assistance électrique (VAE) vient, en effet, de finaliser son premier tour de table auprès de CM-CIC Capital Privé. L’investisseur qui lui apporte 1,2 M€, dont une partie en OC, s’octroie, selon nos sources, une participation de l’ordre de 40 %. Doté de deux points de vente à Nation et Montparnasse, Freemoos qui dispose, en outre, d’une plateforme logistique à Cergy-Pontoise lui permettant de centraliser les compétences électroniques mais aussi d’exposer son stock de vélos, compte sur cette opération pour dupliquer son modèle. « La société qui devrait dégager près de 2 M€ de chiffre d’affaires cette année, projette, en effet, de se déployer en province, sur la plupart des zones urbaines, en conservant son organisation showroom/boutiques, explique Pascal Vallanchon (photo ci-contre), directeur de participations chez CM-CIC Capital Privé. Pour commencer, elle ciblera prioritairement le Sud-Ouest, la région lyonnaise et le nord de la France qui pourrait lui permettre d’accéder au marché belge. »

Environ 10 M€ de chiffre d’affaires d’ici cinq ans

Employant déjà onze personnes, Freemoos espère ainsi s’imposer comme le leader français du vélo électrique d’ici à 2015. « Nous devrions nous approcher des 10 M€ de chiffre d’affaires d’ici quatre à cinq ans et ce, avec une vingtaine de points de vente en France et à l’étranger sur quatre à cinq plateformes locales », confirme Frédéric Dumas (photo ci-contre), qui a bénéficié des conseils de Largillière Finance dans cette transaction. Proposant une offre très large de VAE allant du vélo urbain pliant au VTT en passant pas le speed bike (vélo-cyclomoteur pouvant atteindre les 45 km/h), la PME qui souhaite également conforter sa position de leader en région parisienne, ouvrira une troisième boutique à Saint Germain-en-Laye dès le début du mois d’octobre. Intervenant sur un marché – celui de la mobilité urbaine – en pleine expansion, Freemoos envisage, en outre, la possibilité d’avoir recours à des partenariats, tant sous forme de franchise que de corner, pour accélérer son développement.

http://www.cfnews.net/L-actualite/Capital-risque-developpement/Operations/Capital-developpement/Freemoos-roule-avec-un-premier-tour-184894