Vigie Pharma cédé à un américain

L’activité d’études et de veilles pour l’industrie pharmaceutique d’Uluru Santé, réalisant un peu moins de 1 M€ de chiffre d’affaires, est cédée au groupe américain Schlesinger Associates.

Un peu plus de deux ans après en avoir fait l’acquisition auprès d’un groupe de communication, Uluru Santé se déleste de son activité d’études et de veilles pharmaceutiques, baptisée Vigie Pharma. Constitué par son dirigeant Christophe Le Pargneux, suite à la reprise d’Actom France en juillet 2009, puis de Vigie Pharma quatre ans plus tard, ce spécialiste du milieu pharmaceutique, qui réalisait jusqu’ici autour de 3 M€ de chiffre d’affaires, vient, en effet, de la céder au fournisseur familial américain de services de recueil de données qualitatives et quantitatives, Schlesinger Associates. À l’issue de cette opération, Uluru Santé ne conserve que son activité d’édition d’ordonnances et de papeterie pour les professionnels de santé, logée dans Actom France. « Actom France et Vigie Pharma n’avaient pas les mêmes clients, explique Nicolas Ibanez, directeur associé chez Largillière Finance, conseil financier d’Uluru Santé. Christophe Le Pargneux a donc préféré se séparer de cette branche au profit d’un groupe plus à même de la développer. »

Un peu moins de 1 M€ de chiffre d’affaires

Initié au mois de mars, le process aurait suscité l’intérêt de plusieurs industriels. « Vigie Pharma, qui réalisait un peu moins de 1 M€ de chiffre d’affaires avec huit employés – une grande partie de son activité est sous-traitée à des panélistes -, est positionné sur un secteur en pleine concentration, ajoute Nicolas Ibanez (photo ci-contre). C’est pourquoi, les marques d’intérêt ont été nombreuses. Schlesinger Associates s’est finalement démarqué compte tenu de sa rapidité d’exécution et du projet d’avenir qu’il proposait aux salariés. » Ce groupe américain, qui procède à la reprise via sa filiale ConsuMed Research, ne communique pas le montant de la transaction – mais d’après nos sources, les valorisations du secteur tourneraient autour d’une fois le chiffre d’affaires. Avec Vigie Pharma, Schlesinger Associates, qui a vu le jour il y a cinquante ans, met la main sur un acteur francilien spécialisé dans les études marketing et les veilles concurrentielles à destination de l’industrie pharmaceutique.

Relancer l’activité européenne

Fondée en 1998, la PME, qui s’adresse aux laboratoires pharmaceutiques internationaux ainsi qu’aux décideurs de la santé – elle est notamment implantée auprès des médecins hospitaliers et libéraux de toutes spécialités -, lui apporte une importante base de données de médecins. Présent en France, au Royaume-Uni, en Allemagne et aux États-Unis, Schlesinger & Associates, qui ne dévoile pas ses performances financières, entend notamment relancer l’activité européenne de Vigie Pharma. Celle-ci, qui contribuait à hauteur de 20 % du chiffre d’affaires de la cible, avait, en effet, été arrêtée il y a maintenant deux ans. De son côté, Christophe Le Pargneux (photo ci-contre), qui nourrit d’autres projets, réfléchirait, selon nos sources, à céder également Actom France.

http://www.cfnews.net/L-actualite/International-Etranger/Operations/M-A/Vigie-Pharma-cede-a-un-americain-209302